Accueil, grossesse

Grossesse normale

femme enceinte

Introduction :

La grossesse est un état physiologique chez  la femme tout au long de l’âge de procréation.

On estime que 95% des grossesses sont à bas risque de pathologie maternelle ou fœtale.



La qualité de la surveillance de la grossesse est importante pour permettre

le dépistage précoce des grossesses à risques.

 Les différents tests de grossesse :

Tests urinaires de grossesse :

Il permet de détecter la présence d’HCG dans les urines. Le principe consiste à déposer quelques gouttes d’urine directement sur le réactif utilisé pour le test. Après quelques minutes, des anticorps réagiront alors positivement ou négativement, ce qui se traduira par un affichage de couleur, l’apparition d’un + ou d’un -. Certains tests affichent même en toutes lettres les mentions « enceinte » ou « pas enceinte »… Tout dépend en fait du modèle choisi (en stylet, en bandelette…) et de la marque. Il est préférable de réaliser ce test le matin au lever, alors que les urines de la nuit sont les plus concentrées. Ce test urinaire est fiable à 99 %. Il arrive parfois qu’il indique un « faux négatif ». Cela peut être le cas s’il est réalisé trop tôt, en l’occurrence moins de huit jours après la fécondation, si les urines sont trop diluées après avoir bu de grandes quantités d’eau, ou si l’ovulation s’est produite tardivement.

Tests plasmatiques de grossesse :

Fiable, ce test repose sur la détection dans le sang de l’hormone hCG. Cette « hormone de la grossesse » est secrétée par l’œuf dès sa nidation, moment où il se fixe dans la paroi utérine. Durant 3 mois, l’hCG va maintenir en activité le corps jaune, petite glande qui va sécréter à son tour des œstrogènes et de la progestérone, indispensables à la bonne évolution de la grossesse. Le taux d’hCG double toutes les 48 heures durant les premières semaines de grossesse pour atteindre son maximum vers la dixième semaine d’aménorrhée (10 SA ou 12 semaines de grossesse). Il redécroît ensuite rapidement pour atteindre un plateau entre 16 et 32 SA.

A SAVOIR :

Grossesse évolutive précoce : le taux d’hCG double toutes les 48 heures.

Avortement spontanée précoce : le taux d’HG chute à 48 heures.

Grossesse extra-utérine : le taux d’hCG stagne ou augmente peu à 48 heures.

La datation d’une grossesse :



A partir du 1er jour de dernières règles :

Date des dernières règles + 14 jours (début de grossesse)

Exemple : DDR 14/12/2011 – début de grossesse : 28/12/2011

A partir de l’échographie :  

Entre 7 et 12 semaines par la mesure de la longueur cranio –caudale de l’embryon estimant l’âge gestationnel. C’est le moyen le plus fiable pour dater une grossesse.

pour plus d’articles cliquez ici

powerfullady

sage femme
coach de vie
coach sportive
championne de natation plusieurs fois

Vous pourriez également aimer...

1 commentaire

Les commentaires sont fermés.